Le développement du Parc d'Isle et de son parc animalier

L'amélioration constante du cadre de vie de tous nos concitoyens va de pair avec les engagements pris par l'Agglo du Saint-Quentinois en termes de protection et de valorisation du patrimoine naturel.
L'évolution du Parc d'Isle en est la parfaite illustration et son succès ne se dément pas. Près de 500 000 visiteurs viennent chaque année sillonner ses allées et profiter de ses multiples activités de sport, de loisirs et de découverte.

Informations annexes au site

Oasis de loisirs !

Le Parc d'Isle comprend un parc urbain traversé par la Somme, un parc animalier et la Réserve Naturelle Nationale des Marais d'Isle (zone naturelle protégée), tout cela sur une surface d'une centaine d'hectares au coeur urbain du Saint-Quentinois.

Au Parc d'Isle, tout se prête à la pratique du sport, à la détente, aux balades en famille, aux promenades nature, aux escales gourmandes, ...

Les nouveautés ...

En s'appuyant sur ce site naturel remarquable, l'Agglo du Saint-Quentinois souhaite conforter la dimension animalière du Parc d'Isle en accueillant de nouvelles espèces domestiques, sauvages et protégées et, de manière générale, sa vocation de loisirs et découvertes.

De nouveaux aménagements ont été réalisés comme l'aménagement paysager de la faille végétale, l'ouverture du Jungle's Café, un nouvel espace de remise en forme, une nouvelle aire de jeux pour les enfants et bien d'autres à découvrir ... et ça n'est pas fini !

Le nouveau Parc d'Isle se veut aussi acteur de la sauvegarde de la biodiversité en répondant à quatre vocations : la conservation, la détente, le tourisme et la pédagogie.

Pour en savoir plus sur les nouveautés et les animations que propose le Parc d'Isle, rendez-vous sur la page du Parc d'Isle.

Le budget

Une enveloppe de travaux de 5,2 millions d'euros est prévue au budget 2018. L'Agglo va aussi chercher le soutien financier de la Région Hauts-de-France, de l'Etat et du département de l'Aisne pour ce projet.

Informés en temps réel

Et restez informés en temps réel grâce au Facebook du Parc.

Les subventionneurs

        

Voir et revoir