• Vous êtes ici :
  • Actualité
Publié le : 10/07/2018
dans la catégorie : Environnement

Opération de réimplantation de Ciguë vireuse

Le conservatoire Botanique National de Bailleul et le conservatoire d'espaces naturels de Picardie ont procédé à une opération de réimplantation de Ciguë vireuse au cœur de la Réserve Naturelle Nationale des Marais d'Isle.

Cette espèce patrimoniale, en grand danger d'extinction dans la région des Hauts de France et protégée au niveau régional, bénéficie d'un programme de sauvegarde et de réimplantation de pieds sur deux sites : les marais d'Isle et le marais du Romelaëre à Saint-Omer.
L’opération a été initiée, suite à des études préalables relatives à l'état des populations de ces deux sites.
Le programme de conservation gère des stocks de semences issues de ces sites régulièrement reproduites en laboratoire. Ce sont une vingtaine de pieds qui ont été réimplantés au cœur de gouilles (dépressions inondées) restaurées depuis 3 ans. Des protections les isolant des risques de broutage des rongeurs ont été disposés autour des pieds. Au cours de l'été, les spécialistes investigueront sur place les résultats de floraison et de production de graines escomptés.
La ciguë vireuse est l'un des éléments du patrimoine naturel du site les plus précieux. Les botanistes soulignaient déjà dès les années 60 le caractère exceptionnel du site pour sa qualité à voir se développer la plante.
Les plants de gestion successifs de la RNN focalisent d'importants moyens pour le maintien et le développement de l'espèce depuis 1994. Certains spécialistes préconisent que l'espèce atteigne un millier de pieds fleuris par an pour que l'espèce soit en mesure de survivre ; actuellement, ce sont une dizaine de pieds qui s'expriment ainsi depuis quelques années après leur quasi disparition.


Partager sur :